De la lutte contre le réchauffement climatique est née l’écoconception ou la volonté de concevoir des matériels et produits qui respectent les règles du développement durable et de l’environnement. Les appareils de chauffage n’échappent évidemment pas à cette règle.

Qu’est-ce que l’écoconception ?

Selon l’ADEME, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, l’écoconception est une action préventive et innovante qui consiste à diminuer les effets négatifs du produit sur l’environnement, et ce pendant toute sa durée de vie sans que ses qualités d’usage n’en soient affectées. Cette approche tient en compte le choix de la matière première, les moyens de fabrication et de logistique, et bien sûr l’utilisation du produit fini.

Directives écodesign

L’écoconception des appareils de chauffage a été mis en place par la Commission Européenne en 2015. Cette directive a pour but de réduire le taux d’émission de polluants, comme les gaz à effet de serre, et le bruit tout en gardant un minimum d’efficacité énergétique. A terme, les matériels ayant un rendement inférieur à 86% sont amenés à disparaître progressivement du marché.


L’union européenne mène une politique environnementale pour la lutte contre le changement climatique depuis 2008 afin d’atteindre une réduction des émissions de CO de 20% au moins en 2020. Les directives écodesign, spécifiquement la directive énergétique du produit (ErP) et la directive d’étiquetage énergie (ELD), ont été adoptées en 2009 et 2010, et les fabricants d’équipements de chauffage sont tenus de respecter ces réglementations à partir de septembre 2015. Les pompes à chaleur, les chauffe-eaux, ou encore les chaudières micro-génération …etc. en sont concernés.

Ecodesign et chauffage à boisdirective écodesign étiquetage

Pour ce qui est du chauffage à combustible solide, notamment les poêles et chaudières à bois, les poêles à granulés ou encore nommé poêles à pellet … etc., la tendance est donnée, mais ces directives écodesign ne s’appliqueront qu’à partir de 2020. Elles portent sur des obligations en matière de performance énergétique, mais aussi des exigences sur le rejet de particules fines, de composés organiques volatiles.

Le bois reste une solution indiscutable pour réduire la facture de chauffage de la maison. Avant même l’entrée en vigueur de ces normes européennes, certains fabricants ont anticipé cette évolution et ont pris de l’avance considérable pour satisfaire au mieux leurs consommateurs. De ce fait, des poêles écodesign sont déjà disponibles sur le marché, ce qui représente un avantage important, car ce sont des appareils de chauffage économique, écologique et à haute efficacité énergétique. Les nouveaux poêles à pellets du groupe MCZ y sont déjà calés là-dessus.